Activités - Landflyer

LANDFLYER
Aller au contenu

Activités

Photographie

Comme bien des photographes amateurs, j'ai effectué mes premières armes avec l'Instamatic de mes parents, puis avec le premier compact 24x36 familial.

Mon premier vrai appareil a été un reflex Minolta SRT-101 avec un zoom transtandard acheté d'occasion. Je suis resté fidèle à cette marque quelques années, puis, cherchant un matériel discret et intuitif, je me suis tourné vers le Leica M en y laissant déjà toutes mes économies ! J'ai abordé le moyen format avec un vieux Rolleicord 6x6 trouvé dans une brocante.

Mes premiers tirages personnels ont été curieusement en couleur car un ami disposait d'un labo équipé, mais je me suis rapidement tourné vers le noir-blanc en partageant un labo avec d'autres photographes pour finalement en installer un à domicile. Plus tard, je me suis mis entièrement au numérique en jetant mon dévolu sur le plein format Canon. Mes sujets de prédilection sont le paysage, le portrait instantané, la photographie urbaine, souterraine et aérienne.

Des amis photographes de talent
Arnaud Conne


Arnaud est un photographe professionnel, un spéléologue émérite et un navigateur confirmé. Avec son voilier d'expédition, superbe ketch en acier, il est à l'origine de l'association ATLAS EXPEDITIONS. Son approche dans toute discipline est empreinte d'audace mais aussi de réflexion profonde avant toute action.

Cesare est avant tout un féru d'images, à commencer par le dessin, son coup de crayon est remarquable. Photographe ne s'arrêtant pas à un genre, il excelle à explorer toutes sortes de sujets et de techniques. Sa curiosité et son assiduité nous offrent de très belles images.

Cesare Marchitto
Spéléologie
Les spéléologues constituent un peuple particulier. La fascination partagée pour les trous noirs, humides, boueux et pierreux les unit, peu importe leur provenance sociale. Comment expliquer cet enthousiasme ?

J'ai été initié assez tardivement vers l'âge de 24 ans par un pote qui était au Spéléo Club de Nyon à l'époque. Après quelques sorties dans diverses cavités du Jura proche, j'ai enchaîné des visites de cavités connues, puis effectué des sorties d'exploration dans le Jura et les Alpes calcaires. L'attrait de la découverte, le côté sportif, l'aspect scientifique et le partage de cette discipline m'ont tout de suite concquis. Je me suis rapidement inscris au Spéléo-Club de Nyon suivi par la Société Suisse de Spéléologie, notre organe faîtier, puis enfin au Spéléo-Club de la Vallée de Joux il y a une quinzaine d'années.
Liens

Société Suisse de Spéléologie




Spéléo-Club de la Vallée de Joux
ULM
Les premiers vols libres ont commencés dans les années 70 avec le Deltaplane, accès au vol offrant une réglementation très souple où les contraintes étaient minimes.

Au début des années 80, on passe du Delta à l’ULM en rajoutant des petits moteurs sur les appareils : l’Ultra Léger Motorisé est né ! L’ajout de moteur engendre une évolution technique constante des ULM qui deviennent des petits avions. La France a publié un premier texte réglementaire exigeant aux pilotes de valider un examen théorique.

L’ULM offrait à ses débuts un maximum de liberté par un minimum de contraintes imposées, ce qui laissa la place à des fantaisies qui ne rimaient pas toujours avec sécurité, sans compter la technologie de l’époque qui n’était pas celle d’aujourd’hui. Des accidents sur-médiatisés laisseront pour longtemps au grand public une mauvaise image de cette activité. Malheureusement aujourd’hui encore, malgré une avancée technique importante de l’ULM (où un grand nombre de pilotes d'avions se tournent désormais) et une prise de consience de la plupart des pilotes quant à leurs aptitudes réelles, cette activité est encore trop souvent le vilain petit canard des médias !

Cela dit, l'ULM reste un fabuleux moyen de voler ! Depuis peu, il est possible de pratiquer cette activité en Suisse, mais pas avec toutes les catégories et avec de fortes restrictions adminsitratives. La France reste le pays européen où l'activité ULM est la plus libre car fondée essentiellement sur l'autoresponsabilité des pilotes.

Il y a  six catégories d'ULM : le paramoteur, le pendulaire, le multiaxe, l'autogyre, l'aérostat, l'hélicoptère. En france, la Fédération d'ULM (FFPLUM) regroupe plus de 15'000 pilotes licenciés et représente une des plus grandes fédérations aéronautiques du monde !

Pour ma part, je possède un ULM pendulaire biplace et détiens également une licence multiaxe. Je vole depuis 1994 et propose volontiers des baptêmes.

Liens

Fédération Française d'ULM (FFPLUM)




Où voler? Volez avec moi, à la base ULM Alizé à Doucier dans le jura français !
Plan de situation de la base ULM Alizé
Retourner au contenu